Energie et blockchain : comment valoriser ces flux énergétiques et monétaires ?

Boucles énergétiques locales et blockchain, comment valoriser ces nouveaux flux et échanges ?

L’autoconsommation électrique et le développement d’outils améliorant l’efficacité énergétique, l’effacement et le pilotage ouvrent de nouveaux terrains de discussion entre producteurs d’énergie et consommateurs. C’est notamment au sein de boucles locales énergétiques que de nouveaux mécanismes d’échanges vont pouvoir prendre forme.

A l’occasion du salon World Efficiency, Lucas Elicegui, directeur Innovation chez GreenFlex et Antoine Yeretzian, partenaire de GreenFlex et co-fondateur de Blockchain Partner ont présenté le fruit de leur collaboration sur l’énergie et la blockchain. Alliance concrète de compétences développement durable et des technologies blockchain, ce partenariat a pour ambition de donner corps à cette démarche et de valoriser ces nouveaux flux d’échanges énergétiques et monétaires auprès de tous les acteurs de la chaîne de valeur.

Alimentation ou énergie en circuits courts : un même intérêt 

Citoyens et territoires sont de plus en plus enclins à adopter des circuits courts de l’énergie. Les premiers s’interrogent sur l’origine de l’énergie qu’ils consomment : l’approche locale et traçable les séduit. Les seconds s’investissent dans des stratégies bas carbone et mettent en place des dispositifs pour mieux maîtriser le coût final de l’énergie et accélérer leur transition.

Un contexte favorable à l’émergence de boucles énergétiques locales

On assiste également à un changement de paradigme : besoins de consommation et capacité de production énergétiques, toujours croissants, tendent à se rapprocher. Le contexte est ainsi de plus en plus favorable à l’émergence de boucles énergétiques locales :

–          L’autoconsommation énergétique connaît un essor sans précédent, non seulement au niveau individuel mais également à l’échelle collective entre acteurs locaux sur un territoire

–          La capacité de production augmentant, installer des systèmes de production fonctionnant grâce aux énergies renouvelables (EnR) sur un site est de plus en plus accessible et de nombreux acteurs s’intéressent à la démarche

–          La technologie liée au stockage de l’énergie évolue rapidement et les coûts à l’entrée diminuent, ce qui suscite l’intérêt de producteurs potentiels

–          Le digital s’impose enfin et surtout comme un outil incontournable de cette transition pour piloter la facture énergétique globale et rapprocher les parties prenantes (particuliers, professionnels, collectivités et territoires)

Une nouvelle approche métier et digitale des circuits courts de l’énergie

Pourquoi s’appuyer sur la blockchain pour construire les circuits courts de l’énergie de demain ? Parce que la blockchain est une technologie inédite et innovante qui permet à la fois :

–          d’adopter une approche systémique des enjeux

–          de mettre en place des stratégies de valorisation dynamique de la production et de la consommation d’un territoire

–          de faciliter le dialogue avec tous les acteurs impliqués

Concrètement, GreenFlex et Blockchain Partner déploient une plateforme qui intervient comme une place de marché locale.  Des flux énergétiques et monétaires s’échangent en temps réel entre producteurs et consommateurs qui alignent leurs besoins respectifs en achetant et en vendant, au meilleur prix.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre nouvelle solution énergie et blockchain en vidéo :

Pour découvrir toutes nos offres, rendez-vous sur notre chaîne Youtube !