La décarbonisation, étroitement liée à la politique de transition énergétique, est un enjeu majeur pour contenir le réchauffement climatique sous les 2 °C.

De plus en plus gourmands, les pays du monde consomment plus d’énergie qu’ils n’en produisent directement sur leur territoire, et dépensent chaque année des milliards d’euros pour l’import d’énergies fossile et fissile. Face à ce constat alarmiste, à l’encontre des objectifs climatiques internationaux et leurs déclinaisons nationales et locales, se tourner vers un système énergétique moins carboné est devenu une priorité pour limiter le réchauffement de la planète et par la même occasion réduire les autres impacts environnementaux.

La décarbonisation, c’est quoi exactement ?

La décarbonisation vise à redéfinir le monde de l’énergie en déployant rapidement des énergies renouvelables, notamment le solaire photovoltaïque et thermique, afin de ne plus utiliser de combustibles fossiles, tels que le charbon, le gaz et le pétrole.

Pour relever ce défi en préservant l’efficacité énergétique des systèmes et la viabilité économique des modes de production, un ensemble de mesures techniques et réglementaires s’impose. L’enjeu est de faire baisser l’empreinte carbone des entreprises et des ménages en choisissant des sources d’énergie moins carbonées, garantissant leur intégration technique dans les réseaux (équilibre offre-demande préservé, développement du stockage, minimisation des pertes) et assurant les conditions réglementaires et tarifaires de leur développement (réforme tarifaire, développement de l’autoconsommation et de flexibilité, équilibres locaux de production et consommation).

L’entreprise, un acteur de référence

Nouveaux investissements, mesures de régulation, mesures comportementales… une stratégie de décarbonisation doit aller de pair avec le développement de l’efficacité énergétique sur la chaîne de valeur de l’entreprise. La décarbonisation représente un véritable challenge pour les entreprises, qui doivent changer leurs usages.

Pour autant, elles sont de plus en plus nombreuses à prioriser les énergies renouvelables et afficher des objectifs ambitieux. Une tendance encourageante qui prouve que les entreprises ont pris la mesure de ce puissant levier de performance : la décarbonisation offre l’occasion de développer leur capacité d’innovation, repenser certains aspects de leurs activités, créer un avantage compétitif certain et développer des synergies avec des acteurs territoriaux.

Quelles mesures pour gagner en performance

Aujourd’hui, des solutions concrètes permettent aux entreprises de compenser leurs émissions résiduelles en instaurant des mesures bas-carbone, mais aussi des modes de production plus mesurés :

·         Utiliser le foncier pour développer des projets d’énergies renouvelables,

·         Lancer des politiques d’achats d’énergies,

·         Soutenir des projets d’énergies renouvelables citoyens,

·         Adopter de nouvelles formes de consommation en choisissant les achats responsables, basés sur des cahiers des charges exigeants,

·         Compenser la part incompressible d’émissions de gaz à effet de serre leur incombant, en soutenant des projets innovants et responsables.

La décarbonisation représente tant un défi qu’un puissant levier de compétitivité pour les entreprises. GreenFlex les accompagne dans leur stratégie de développement durable, afin d’atteindre les objectifs fixés et de tenir ces résultats sur le long terme.