Contrat longue durée, traitement des données et pilotage de l’énergie :

la méthode GreenFlex passée au crible

L’audit énergétique est un point de départ important. Il a permis de proposer des actions d’économie d’énergies réalisables et rentables.  Cependant, l’audit reste une photographie à un instant donné du fonctionnement du site et repose sur un contrôle terrain, une analyse documentaire et dans de rares cas sur l’étude et l’interprétation de données suite à une campagne de mesure. Il ne permet pas, par exemple, de contrôler les réglages et modes de fonctionnement des équipements ainsi que les comportements humains sur des périodes autres que celle étudiée, ni d’identifier précisément les sources des dérives passées. Enfin, une fois l’audit effectué, il faut pouvoir réaliser les actions préconisées et les suivre, ce qui implique de disposer de ressources et des expertises pour assurer la continuité du travail initié.

Un contrat pluriannuel avec engagement de résultats

Afin d’apporter une réponse appropriée, GreenFlex accompagne ses clients sur le long terme avec des Contrats de Management de l’Energie. La Solution proposée, avec engagement de résultats, permet de garantir la réalisation de gains énergétiques et donc économiques grâce à la mise en place d’actions, priorisées et planifiées sur la durée du contrat et validées par le client et l’identification de gisements complémentaires sur les saisons suivantes.

La solution proposée par GreenFlex se veut « clé en main » et intègre la mesure des consommations énergétiques et des facteurs influents (télérelève électrique, gaz, températures …), la détection des gisements par des journées d’actions sur site, la mise à disposition d’une plateforme web (dashboard énergie, indicateurs, gestionnaire de plan d’actions, état d’avancement, contacts …) ainsi qu’un échange régulier par des rapports mensuels et des comités de pilotage périodiques.

Un Pilote Energie dédié

Pour ce faire, un pilote énergie dédié accompagne le client sur la durée du contrat. Il est l’interlocuteur principal et a pour rôle d’assister le responsable technique du site dans la mise en œuvre des actions, et de lui apporter son expertise dans un environnement de plus en plus complexe, technique et règlementé.

Sur le terrain, un plan de progrès est déployé en priorité, qui permet de réaliser des actions d’économie d’énergie sans aucun investissement. Les réglages optimums sont proposés, mis en œuvre, mesurés puis ajustés. Les dérives sont corrigées et des alertes mises en place. Ces dérives, dont les conséquences vont de surconsommations énergétiques jusqu’à à des problèmes d’exploitation (pertes de marchandises par exemple), constituent une réelle source d’économie.

GreenFlex agit également en tant que tiers de confiance, notamment lors de prise de décisions d’investissements (plans de changements sur de nouveaux systèmes d’éclairage LED, sur une nouvelle technologie de production de froid, …. La solution intègre un accompagnement sur les orientations technologiques, la règlementation, l’élaboration de cahiers des charges, l’analyse de devis des prestataires…, ceci afin de bénéficier d’une vision long terme de la gestion et de l’exploitation du site.

En complément, GreenFlex propose des solutions de financement innovantes permettant d’opérer et d’accélérer la transition énergétique et environnementale de l’entreprise ou de répondre aux nouvelles obligations réglementaires. L’investissement, lissé dans le temps est rentabilisé par les gains énergétiques et de maintenance générés.

Un fort retour sur expérience

A ce jour, les experts GreenFlex ont réalisé près de 38 000 actions d'économies d'énergie. Ils bénéficient d’un retour sur expérience fort et s’engagent sur les résultats.  Pour ne citer qu’un exemple, GreenFlex accompagne depuis 2015 un réseau de plus de 650 magasins en France. En dépit d’un contexte d’augmentation du coût de l’énergie, les actions mises en place ont permis de réduire la consommation de 11% sans investissement. L’accompagnement à la sélection des prestataires et des nouvelles technologies a engendré une réduction de 20 % de la consommation. Au total, la consommation globale a diminué de 31%, soit 90 K€ par magasin et par an.