Comment utiliser le benchmark de mes sites pour optimiser ma consommation énergétique ?

Les exemples de la grande distribution et de l’industrie

Chez GreenFlex, lorsque nous intervenons sur un site, nous comparons systématiquement ses performances énergétiques avec des sites similaires. Grâce à ce benchmark qui permet d’identifier des opportunités d’amélioration, nous encourageons nos clients à mettre en œuvre des actions pertinentes et optimiser leur consommation. 

Le benchmark énergétique appliqué à la grande distribution

Le benchmark compare l’ensemble des sites au sein d’une même enseigne afin d’optimiser la consommation globale. 

Dans un premier temps, GreenFlex calcule des indicateurs de référence qui reflètent les facteurs d’influence sur la consommation et rendent possibles les comparaisons entre des sites très différents. Par exemple, on s’affranchira de l’impact de taille des magasins en comparant leur ratio de kWh/m² plutôt que leurs consommations globales en kWh. 

Ces indicateurs de référence permettront d’effectuer un premier classement des enseignes et de mettre en évidence les sites présentant les meilleures opportunités d’amélioration. Des ingénieurs et techniciens seront ensuite déployés sur place pour rechercher la source technique de la surconsommation et valider qu’il n’y a pas de frein pour la régler. 

Ils vérifieront par exemple que la température de consigne de chauffage est appropriée, ou encore que les déclenchements des éclairages sont cohérents avec les horaires d’ouverture. 

En fonction des causes identifiées, GreenFlex incitera à la mise en œuvre d’actions qui permettront de réduire la facture énergétique. Certaines, à effet immédiat, ne nécessiteront aucun investissement (actions de réglages principalement). D’autres, au contraire, impliqueront des investissements plus ou moins lourds, comme la mise en place d’une haute pression flottante (HP flottante), la réduction de la taille de la centrale de production de froid ou encore le remplacement de tous les éclairages par des LED. GreenFlex établit des scénarios économiques et calcule le temps de retour et le coût global de chaque action recommandée. 

 Le benchmark énergétique appliqué à l’industrie 

 Moins répandu dans le secteur industriel, le benchmark énergétique est pourtant un outil performant pour déceler les bonnes pratiques et les diffuser au sein des sites.

La comparaison globale du ratio permet ainsi de prioriser les sites sur lesquels réaliser des plans d’actions d’économies d’énergie. Si, pour une même quantité produite ou un même résultat de pasteurisation de liquide, le benchmark décèle un écart important entre les consommations d’énergie requises par différents sites d’un groupe, il sera possible, une fois les causes identifiées, d’atteindre un coût optimum. 

La réalisation du benchmark peut encore encourager la réalisation d’investissements afin d’optimiser des coûts de production, comme l’achat de tours aéroréfrigérantes, qui pulvérisent l'eau en gouttelettes et la refroidit par l’air ambiant, pour remplacer un cycle frigorifique traditionnel, plus énergivore.

Plus globalement, le benchmark permet d’amorcer une réflexion commune au sein d’un groupe et d’harmoniser les process en place.