Danone, Total, FDJ® : 3 exemples qui ont fait leurs preuves

 

La transversalité est intrinsèque à la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises. En portant un regard global sur les attentes internes et externes, elle implique une plus grande collaboration entre les fonctions, avec les parties prenantes, et permet une meilleure connexion de l’entreprise aux enjeux du développement durable.

GreenFlex encourage au quotidien ses clients à impliquer les fonctions, les managers, les salariés voire les parties prenantes dans l’élaboration de leur stratégie RSE.

 

Voici trois exemples d’une approche transversale de la RSE qui ont prouvé leurs qualités.

 

En 2012, Total a choisi de se doter d’une politique sociétale et environnementale forte accordant une place privilégiée aux relations et dialogue avec les parties prenantes.

Pour produire cette politique, l’entreprise a décidé d’innover et de faire confiance à ses parties prenantes internes en organisant de multiples ateliers et groupes de travail participatifs avec les équipes du monde entier, impliquant les dirigeants, responsables de fonctions et salariés du groupe.

Aujourd’hui, les valeurs et les principes d’actions de Total en matière RSE sont mis en œuvre par l’ensemble de l’organisation, mis à jour et communiqués régulièrement sur le site corporate de l’entreprise.

 

Danone offre l’illustration d’une approche différente de la transversalité. Le groupe ne dispose pas de fonction RSE en tant que telle : la RSE est une compétence portée par chaque collaborateur quelle que soit sa fonction ou sa responsabilité.

Danone a d’ailleurs fait le choix d’exprimer ses convictions et ses engagements pour une alimentation saine dans un Manifesto qui place le dialogue et la collaboration avec « ses amis et partenaires » au cœur du projet, et plus particulièrement pousse à tisser des liens privilégiés avec les consommateurs et les communautés.

 

Dans une approche d’analyse et prévention proactive des risques et opportunités RSE, la Française Des Jeux offre un troisième exemple pertinent d’une approche transversale de la RSE entre les fonctions et les parties prenantes.

FDJ® a mis en œuvre un Laboratoire Sociétal, instance d’écoute et de dialogue avec la société civile. Il réunit plusieurs fois par an des responsables des fonctions clés de l’entreprise, des associations et des experts, afin d’envisager de façon plus large le champ des enjeux RSE de l’opérateur, et de dessiner des pistes de collaborations inédites entre les parties prenantes et les fonctions concernées pour y répondre.

 

GreenFlex est convaincu de l’intérêt de ces approches plus transversales. Ses équipes sont à l’origine de nombre de ces projets et interviennent auprès des dirigeants pour en accélérer la la définition et le déploiement. Pour connaitre plus précisément, vous pouvez consulter nos références.