Si les grandes entreprises structurent de mieux en mieux leur politique RSE, PME et ETI s’interrogent de plus en plus sur la nécessité de s’engager dans cette voie. Entamer une démarche RSE est en effet une nouvelle opportunité pour PME et ETI de créer du sens en interne, de mobiliser leurs parties prenantes et d’améliorer leur compétitivité. Pourquoi ? Car la RSE permet d’anticiper les risques et de répondre aux attentes des consommateurs, dont seulement 27 % d’entre eux, accordent leur confiance aux entreprises (source : étude GreenFlex les Français et la consommation responsable).

Structurer ses initiatives RSE, c’est aussi répondre aux grands enjeux auxquels sont confrontés les entreprises : bouleversements environnementaux et sociétaux, renforcement des réglementations, devoir de vigilance, demande accrue de transparence de la part des consommateurs mais également des donneurs d’ordres, etc.  

Timothée Elkihel, manager conseil chez GreenFlex, a rencontré dans le cadre du partenariat avec bpifrance et à l’occasion de la 3e édition de bpifrance Inno Génération, 80 chefs d’entreprise et a échangé avec eux sur la maturité de leurs projets RSE et leurs actions à venir. 

Visionnez l’intégralité de la vidéo ici :