La RSE devient un principe structurant dans l’activité des entreprises mais aussi dans les relations qu’elles entretiennent avec leurs parties prenantes. Le secteur de la distribution est particulièrement concerné d’autant plus que les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux enjeux de développement durable et de consommation responsable. Ainsi, 81,6% des Français attendent des entreprises qu’elles s’engagent à réduire l’impact environnemental et sociétal de leurs produits !

C’est dans ce contexte qu’est né Valorise, un outil unique web fruit d’un multi-partenariat entre des fédérations professionnelles : l’ANIA, Coop de France, la FCD et la FEEF et un partenaire métier et technologique : GreenFlex.

Valorise, c’est une démarche unique autour de la RSE qui s’articule autour de 3 engagements :

  • La simplification : la transmission d’informations RSE est facilitée grâce à un seul questionnaire basé sur une approche ISO 26000 simplifiée. Les fournisseurs partagent via la plateforme, les résultats de leur auto-évaluation avec les distributeurs de leurs choix
  • La représentativité : les secteurs de la distribution alimentaire et spécialisée et leurs fournisseurs sont tous acteurs du projet
  • La digitalisation : la plateforme web collaborative référente en RSE a vocation à vient remplacer les questionnaires papier

Chez GreenFlex, nous défendons un modèle unique, nous accompagnons les entreprises dans l’accélération de leur transition environnementale et sociétale en nous appuyant sur nos expertises du développement durable bien sûr mais également du numérique. Nous sommes convaincus de la complémentarité de ces métiers pour proposer une réponse complète aux enjeux RSE de nos clients. Ce projet est particulièrement pertinent et enthousiasmant pour GreenFlex puisqu’il synthétise expertise conseil, marketing/communication et informatique.

 

Depuis le lancement de la plateforme, 9 distributeurs se sont déjà engagés et de nombreux fournisseurs ont déjà réalisé leur auto-évaluation RSE !

Découvrez le témoignage de 2 d’entre eux : Carrefour et Auchan qui se sont investis dès le départ dans le projet et le point de vue d’un fournisseur : la Fromagerie Gillot.