Virginie Bernois

Virginie Bernois

Manager Conseil Chez GreenFlex

Twitter

Dossier médical personnalisé, capteurs et applis en tout genre pour suivre son poids, la qualité de son sommeil, appareils de diagnostic poussé…, notre modèle de santé est en rupture. Le modèle curatif du 20ème siècle, où tout était basé sur l’excellence produit (du médicament comme du traitement), cède le pas à un modèle préventif et prédictif. 

Ce nouveau modèle centré sur le consommateur et non plus uniquement sur le patient, met en lumière de nouvelles parties prenantes dans le paysage de la santé : les GAFA – Google, Apple, Facebook & Amazon, ou d’autres acteurs technologiques des objets connectés, … Selon l’OMS, les soins représentent à peine 10% de la santé / bien être quand les facteurs environnementaux représentent 30%, les facteurs génétiques 20% et le mode de vie 40%. Ce qui signifie qu’à termes les solutions développées pour une meilleure santé / bien-être vont être assurées à 90% par des acteurs autres que ceux du secteur traditionnel de la santé. 

GreenFlex est convaincu que le patient d’hier devient le consom’acteur de sa santé demain et souhaite préserver son « capital santé » qui intègre également les enjeux autour de l’environnement (pollutions et augmentation des maladies respiratoires) et l’alimentation (obésité, allergies, troubles alimentaires). 

Au-delà des attentes, il y aura des nouvelles questions et potentiellement de nouveaux désaccords ou sujets sensibles. En effet, le digital est partout… et avec le digital, la data : comment sera gérée la data liée à la santé ? A qui appartiendra-t-elle ? Anticiper et intégrer les attentes sociétales sera donc une condition sine qua non pour que la e-santé se développe.

Notre vision 

D’une manière générale, certains sujets sociétaux sont facilement acceptés tandis que les sujets de dissensus forts évolueront peu. Mais il y a une majorité des sujets où l’acceptabilité devra être discutée. Des OGM aux gaz de schiste, l’histoire regorge de sujets qui sont parvenus à de tels blocages sociétaux en France qu’il sera difficile de faire évoluer les positions des uns et des autres. Comment faire pour que la e-santé ne suive pas le même chemin ? 

Nous avons travaillé dans le passé sur des sujets controversés : faire dialoguer ONG et industriels des biocarburants pour mettre en place une démarche de progrès, faire dialoguer toute la chaine de valeur agricole et agroalimentaire et co-construire de nouveaux projets de l’amont à l’aval pour notre partenaire Open Agrifood… Nos outils et méthodes, associés à notre expérience riche nous permet d’être un partenaire innovant pour accompagner les clients dans leur stratégie de mise en œuvre de la e-santé.

La question n’est pas de savoir si oui ou non la e-santé sera là demain ? Elle fera partie de notre modèle de santé c’est une certitude et la data sera mondialisée. Non l’enjeu pour les acteurs de la santé c’est bien de rester dans la course ! Et pour se faire et de manière efficace, il faut des démarches de dialogue avec les parties prenantes (et oui beaucoup sont constructives) sur lequel il est possible par la suite de s’appuyer pour bâtir une stratégie de différentiation et de conquête

Acteurs de la santé et de la e-santé : votre avenir dans le numérique est entre vos mains !

 

Retrouvez le compte-rendu vidéo de la conférence sur la e-santé tenue le 2 novembre 2015 à l'Institut Pasteur :