Par Christian Zolesi, Directeur Associé, GreenFllex.

L’INSERM vient tout juste de publier une étude (Environmental Health Perspectives, Septembre) établissant le lien chez les petits garçons (du fait de l’exposition de leurs mamans pendant la grossesse) entre hyperactivité, troubles émotionnels et certains perturbateurs endocriniens comme le BPA, le Triclosan et le phtalate de dibutyle. A elles trois, ces substances couvrent des pans entiers de notre consommation quotidienne : emballages, disques compacts, articles de sport, cosmétiques, bricolage, etc

Dans le même temps, le Parlement européen vient tout juste d’opposer son veto à la proposition de la Commission sur les critères d’identification des perturbateurs endocriniens, ce qui devrait encore retarder la définition « officielle » de ces substances tant attendues.

Alors, tandis que les scientifiques confirment, et que les politiques hésitent, les consommateurs s’inquiètent, et les entreprises… agissent !

Certaines commencent à investir dans des études et outils pour mieux comprendre la composition et les impacts sanitaires de leurs produits. D’autres investissent également en R&D pour reconcevoir leurs produits.

Toutes ont compris que ces investissements étaient sans aucun doute très inférieurs aux coûts sanitaires encore peu visibles de l’inaction, eu égard aux alarmes récurrentes des scientifiques. Et sans compter le coût des crises médiatiques récurrentes pour les entreprises elles-mêmes.

Elles ont aussi compris que la chimie était par définition une discipline holistique et que s’attaquer au sujet des substances était une opportunité incroyable : proposer des produits répondant aux enjeux sanitaires, environnementaux, sociaux et économiques de toutes leurs parties prenantes.

Les entreprises que nous accueillerons dans nos Imaginales du 17/10 ont d’ailleurs trouvé des business models vertueux, avec des produits meilleurs, en anticipant sur la réglementation par la substitution ou en développant l’économie circulaire.

Venez en débattre avec elles pour vous convaincre que tout est possible. 

Programme de ce petit déjeuner, et inscriptions ici !